Arxiu de la categoria: notícies

Zeno Franchini et Francesca Gattello ‘’Stratigraphie Culturelle’’ à La Panacée. Centre de Culture Contemporaine (Montpellier).

Zeno Franchini et Francesca Gattello ‘’Stratigraphie Culturelle’’ à La Panacée. Centre de Culture Contemporaine (Montpellier).

STRATIGRAPHIE CULTURELLE

Si le sol, considéré par la plupart comme « sale », constitue pour les agriculteurs et les scientifiques une source de connaissance certaine au sujet de l’impact humain et des cycles naturels, les recherches au sujet de sa vie propre, de sa composition, de la réalité sociale dont il est issu sont encore à leurs balbutiements. Jusqu’aux années 1970 la vie biologique des sols n’était pas prise en compte dans l’étude de la formation de ceux-ci ; avant 1995, le sol urbain n’existait sur aucune carte géologique qui était représenté par une tache grise.

Les lacunes de nos connaissances, les différents facteurs encore inexplorés par la science de même que leurs conséquences sont révélateurs de notre réalité culturelle, et de la façon dont nous prenons en compte notre environnement.
La stratigraphie étudie les strates du sol ainsi que leurs dispositions et superpositions. Nous pouvons comprendre l’espace et le temps à travers ces structures – ce qui a été là, combien de temps il y est resté, comment il a évolué.

La ville a été le centre du développement de l’homme et de l’art, ceci a produit une relation asymétrique avec l’environnement naturel, le soumettant à ses besoins : production alimentaire, extractions minières, terrain de loisirs, etc… Alors que nous connaissons l’évolution de notre planète sur des millions d’années, il nous est impossible de connaître l’impact exact que nous avons sur elle, ni celui que nous aurons demain.

A la façon d’archéologues urbains, nous avons cherché des traces qui pourraient expliquer les développements de Montpellier, non pas pour redéfinir le passé, mais pour projeter de façon réaliste un future.
La forme du présent n’est pas nécessairement définie par le passé. Le présent ne peut pas être déduit du passé, il est modelé par le futur. La logique de la contemporanéité rentre difficilement dans une logique d’une constitution dictée par le futur.

Ensuite, vous trouverez quelques images de l’exposition.

2. Cultural Stratigraphy

3. Cultural Stratigraphy

8. Cultural Stratigraphy

9. Cultural Stratigraphy

10. Cultural Stratigraphy

Plus dinformations:

www.marginalstudio.com

Jornades de treball de l’Espai Transfronterer

El passat dimarts dia 29 de març, Bòlit va acollir les Jornades de treball de l’Espai Transfronterer d’Art Contemporani (ETAC). Unes jornades que van durar tres dies, en concret el dia 29,30 i 31 de març, amb l’objectiu de fer balanç de la darrera edició del projecte.

Durant aquests tres dies, els artistes guanyadors de la darrera convocatòria, juntament amb els responsables del centres participants varen poder presentar les seves propostes.

IMG_0449

Els artistes varen poder portar a terme diferents sessions de treball conjuntes, per debatre i posar en comú l’experiència com les seves propostes artístiques que han estat desenvolupant, que culminava en una presentació pública a la Sala Pati del Centre Cultural la Mèrce.

FullSizeRender (1)

Maria Tsagkari en residència al Centre d’Art Le Lait (Albí, França)

IMG_0467

Daniel Gasol en residència a Addaya, Centre d’Art Contemporani (Alaró, Mallorca)

FullSizeRender (3)

Francesca Gattello i Zeno Franchini en residència a La Panacée – Centre de Culture Contemporaine (Montpeller, França)

IMG_0464 (1)

Delfina Margulis i Martín Heredia en residència al Museu de l’Empordà.

En aquest context també se’ls va presentar el catàleg digital del projecte que recull els resultats de l’edició 2014-2015 i que preveu en un futur, incorporar els de la present convocatòria.

IMG_0455

Finalment, varem poder concloure aquestes jornades amb un gran èxit.

Maria Tsagkari produit une installation “The New Green” pour l’exposition de printemps du Centre d’art Le LAIT

IMG_5596_web

Invitée à participer à l’exposition Souviens-toi du temps présent, Maria Tsagkari a réalisé une installation aux Moulins Albigeois, visible jusqu’au 5 juin 2016.

      IMG_5350_web

 

IMG_6189_web

IMG_5619_web

IMG_5648_web

 

 L’entreprise fictive, The New Green, de Maria Tsagkari, est « la première entreprise au monde qui a trouvé la formule pour transformer la nature » en passant du vert au bleu et » « vous offrir ainsi des résultats inespérés dans votre vie ». Elle propose une « nouvelle tendance mondiale pour les grands sites touristiques, les palaces, les temples, les monuments et même pour votre jardin ». La transformation du vert en bleu permet de redonner sens et espoir à nos vies et de produire du développement sur nos territoires. …

L”histoire du jardin ainsi que celle de la couleur bleue révèlent les évolutions sociales, les aspirations culturelles et les représentations du pouvoir. Les méthodes marketing utilisées par TNG sont à l’image du pouvoir du marché dans le contexte actuel. L’artiste a construit la campagne publicitaire de l’entreprise à partir de l’étude des archives des jardins de la ville d’Albi, des recherches botaniques accompagnant les explorations de Lapérouse et de celles de la production de la couleur pastel. Elle invite à découvrir les bienfaits d’un nouveau mythe, « pour sauver les rêves, faire ce qui semble impossible, explorer l’irrationnel » en proposant à la Ville d’Albi de transformer le bleu en or et de redevenir la capitale de l’or bleu, afin de retrouver puissance et richesse, à l’image de ce que le pastel a apporté à la ville il y 500 ans. L’installation artistique présente la compagnie avec les décors et les images par lesquels le mythe se construit. Maria Tsagkari évoque le besoin de croire sur lequel s’appuie le pouvoir de manipulation de la communication mercantile et la transformation généralisée des patrimoines culturels et naturels en ressources touristiques. Simultanément elle invoque la puissance de l’imaginaire pour opérer la transformation de nos vies et de notre monde, ici par le transfert du génie du bleu au déterminisme du vert …

Jackie-Ruth Meyer, directrice du Centre d’art Le LAIT et commissaire de l’exposition Souviens-toi du temps présent

IMG_5166_web

IMG_5181_web

IMG_5223_web

IMG_5330_web

IMG_5442_web

Photos Phoebe Meyer

L’installation a été activée le soir du vernissage avec des employés de l’entreprise, chargés de vendre le projet de The New Green au public.

Catàleg digital del projecte de residències artístiques internacional ETAC (Espai Transfronterer d’Art Contemporani).

Catàleg digital del projecte de residències artístiques internacional ETAC

El projecte de catàleg digital és una publicació dinàmica concebuda com un espai de creació dels artistes, que han dissenyat les seves pròpies pàgines utilitzant múltiples recursos digitals. Amb un format ampliable en el temps, actualment, recull els resultats de l’edició 2014-2015 i preveu, en un futur incorporar els de la present convocatòria 2015-2016.

etac

Conté, a més de les obres, textos crítics de diferents especialistes (Adonay Bermúdez, Cristina Masanés i Imma Merino entre d’altres), entrevistes en vídeo i fotografies del procés creatiu i està traduït al català, castellà, anglès i francès.

Aquí trobareu l’enllaç: http://etac-eu.org/catalogue/

The New Green fait campagne à Albi

Maria Tsagkari a réalisé une performance ce weed end dans les rues d’Albi.

Retours sur les préparatifs: son entreprise The New Green s’est implantée à Albi il y a 6 semaines.
Empreinte de la culture albigeoise, des procédés de fabrication du Bleu à partir du Pastel, cultivé dans la région,
The New Green a articulé son histoire et ses ambitions avec celle d’Albi.

En préparation de la performance qui s’est réalisée samedi 19 mars, et en vue de l’exposition Souviens-toi du temps présent,
qui s’ouvre vendredi 25 amrs à 18h30, dans laquelle Maria présentera une partie de son projet, de nombreux objets dérivés ont été conçus pour l’entreprise.

DSC02215.resizedDSC02226.resized

Posters, flyers, kakemonos, badges, sacs, l’entreprise décline sa communication sur tous les supports traditionnels de marketing.

DSC02230.resized

DSC02232.resized

DSC02234.resized

DSC02237.resized

DSC02239.resized

Enfin, samedi 19 mars, Maria et ses “employés” sont allés à la rencontre des albigeois.

Maria TsagkariMaria Tsagkari

Une restitution de cette action est prévue dans l’exposition Souviens-toi du temps présent